+261 20 22 242 83

Les radionucléides naturels, l’exposition aux radiations et leurs sources, les normes de sécurité au travail selon l’OIT, la gestion des risques d’expositions aux radiations dans les mines, la communication entre les différentes parties prenantes, etc.

Ce sont les différents sujets qui ont été abordés lors de l’atelier national qui s’est tenu à Antananarivo du 16 au 18 janvier 2017, plus précisément dans les locaux de l’OMNIS. L’accent a été mis sur « La promotion des normes de sécurités pour les travailleurs qui sont fréquemment exposés aux rayonnements ionisants dans les mines » mais également sur « le renforcement de la surveillance radiologique dans le milieu extractif à Madagascar ».

Cet atelier national était une occasion pour les techniciens malgaches d’acquérir plus de compétences en termes de sécurité au travail, d’autant plus que l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) y ont proposé des normes de sécurités durable destinées aux professionnels, surtout ceux qui sont régulièrement exposés aux radiations. Selon les représentants de ces deux entités, cet atelier leur permet d’ « insister sur l’importance du respect de ces normes pour les industries minières » et est aussi un espace pour « renforcer les compétences » de chaque partie prenante.

Ce partage a été possible grâce à la contribution de l’OIT et l’AIEA. Ces derniers qui contribuent continuellement au développement économique de Madagascar tant sur le plan financier que technique. Avec leur soutien, les techniciens malgaches ont pu bénéficier de formations par trois experts internationaux. D’autres rencontres sont encore au programme pour cette année 2017.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

PROGRAMME ACTUEL

  • MADAGASCAR SEDUIT LES GEANTS DU SECTEUR MINIER

  • " L' OR NOIR DE MADAGASCAR "

  • OMNIS OUVRE SES PORTES AU PUBLIC