+261 20 22 242 83

Le socle cristallin Précambrien est divisé en vastes régions par la principale faille de chevauchement de Bongolava/Ranotsara (Rolin, 1991). Ce système de faille a probablement été actif  pendant l'orogenèse Pan Africaine.

Les réactivations des failles du socle ont provoqué la dislocation du supercontinent de Gondwana, à partir du Paléozoïque jusqu’au Mésozoïque.

La géologie du socle cristallin est un sujet de recherche toujours en cours durant ces dernières décennies.


Bésairie (1964) a supposé que le socle serait un entassement de sédiments qui auraient été métamorphosés, mais le concept actuel définit que le socle a été façonné par des événements tectono-métamorphiques :

  • De haut en bas, Bésairie a défini trois principaux systèmes : Vohibory, Graphite et Androy.
  • Collins a avancé l’hypothèse de trois entités tectono-métamorphiques qui sont du Nord au  Sud: le Bloc d'Antongil, le bloc d'Antananarivo et le bloc de Bekily.

Le socle  cristallin de Madagascar est identifié par :

  • une importante zone méridienne de cisaillement (Angavo), dans laquelle les foliations sont devenues complètement verticales et les zones de forte intensité de déformation correspondent à des granits alcalins.
CARTE DU SOUS-SOL GEO-TECTONIQUE DE MADAGASCAR
( Collin & al, 2000)
  • Les zones de cisaillement dans le sud de Madagascar: Vohibory, Ampanihy et Tranomaro (Martelat, 2000).

  • La suture Betsimisaraka qui est limitrophe, à l’Est, au craton inférieur Archean du Darw - har.